Eclort où la fusion des mots sport et éclosion :

D’après Gregoire Willerval, les codes vestimentaires sont fluides et évoluent: « Le vêtement n’est rien sans la façon dont on le porte, dont on l’incarne, il faut se l’approprier, combiner des pièces pour les faire exister. Ce qui est important, c’est de défier les standards ».

 

Et l’esthetique alors ? À quoi ça ressemble ?

Les coupes sont droites ou larges, on sent beaucoup d’inspirations vintage 90’s. Eclort est unisexe mais paraît assumée par davantage de femmes, l’extravagance des couleurs serait-elle moins revendiquée par le sexe masculin?

Cette marque Streetwear mixe sans contrainte les motifs, les matières et les nuances tout en valorisant le Made In France et son savoir-faire.